• Guy Gilbert Ose l'amour !

     

    504684GuyGilbertOselamour.jpg Un livre qui nous dit la nécessité de porter un regard d’amour sur les autres mais aussi sur soi-même.  L’amour est le sentiment suprême, celui qui permet aux uns et aux autres de grandir, de s’accueillir, de s’épauler. 

    « La plus belle des aventures n’est pas de gagner le plus d’euros possible, d’avoir une belle maison ou la plus grosse bagnole. La plus belle des constructions dans la vie n’est pas d’être ingénieur, d’avoir un super- clébard, un super-poisson route et un super-décor ! Non, la plus belle des aventures, la plus grande réussite c’est l’amour. » Voilà tout est dit dans cet extrait du livre. Car rien n’est plus grand qu’aimer. Un enfant grandi  dans l’amour développera de vraies racines pour être à son tour un être aimant, quelqu’un qui aura confiance en lui et qui sera fort pour affronter l’adversité. Tous ces gamins paumés, il leur manque l’amour inconditionnel, celui qui ne juge pas mais qui fait ouvrir les bras en disant : « viens te reposer un instant dans la chaleur de mon amour ».  Ce même amour qui nous donne de pardonner aux autres comme à soi, qui nous permets d’accueillir l’autre, qui nous rend bienveillant. Mais comment aimer si on ne s’aime pas soi-même. Regardons-nous avec bienveillance, pardonnons-nous et soyons indulgent. Chacun de nous vit sa vie comme il le peut avec ses galères, ses colères, ses « casseroles ». Nul sur cette terre n’est parfait. Alors aimons ce que nous sommes et tournons-nous vers un amour plus grand encore.

    « L'ortieAgression et Barbarie, citation de Tchouang-tseu »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Genecomte
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 10:02
    L'amour, oui, mais c'est un vrai travail sur soi, et, certes, il y a des gens qu'on ne peut pas aimer car ils sont méchants ou toxiques!
      • Pestoune Profil de Pestoune
        Vendredi 29 Janvier 2016 à 10:22
        Néanmoins, on peut essayer de les comprendre. Quelqu'un de méchant a vécu probablement des choses dans le passé qui l'ont rendu comme ça. La colère, la rancoeur, la douleur, la terreur... peuvent faire basculer les gens. Pas facile mais si on cherchait qui est derrière cette méchanceté, la carapace de la personne pourrait bien se craqueler Mais il faut un sacré courage, une sacrée force de caractère pour pouvoir le faire. Et je n'en ai pas assez non plus parfois. Bonne journée Genecomte
    2
    Ely40
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 14:17
    Bonjour Pestoune, J'aime beaucoup cet homme. Je le trouve simple, cool et d'une bonté infinie. Ce serait formidable si tout le monde pouvait s'aimer mais c'est malheureusement une utopie. Je rejoins ce que dit Genecomte ci-dessous. Même en essayant de comprendre, on ne peut pas, par exemple, pardonner et aimer des gens qui commettent des crimes envers des innocents. Il faut penser aussi aux familles qui se retrouvent complètement anéanties par la perte d'un être cher. Comment peut-on leur demander de comprendre ces comportements injustes et cruels ?? Cela me semble impossible !! Biz.
      • Pestoune Profil de Pestoune
        Vendredi 29 Janvier 2016 à 21:09
        Et pourtant, Ely, il y a de merveilleuses histoires de victimes ayant pardonné à leurs bourreaux comme celle de Maïti Girtanner et ce sont les victimes qui sont sorties grandies. http://pestoune.kazeo.com/edit/maiti-girtanner-meme-les-bourreaux-ont-une-ame,a3990395.html Je ne me sens pas capable de pardonner comme ça mais c'est beau de pouvoir le faire. Guy Gilbert raconte dans son livre un épisode douloureux de sa vie. Un flic qui a essayé de le faire passer pour un indic auprès des jeunes afin que ceux ci le tuent. Il a fallu une sacré dose d’amour pour pardonner et il l'a fait. C'est magnifique Bonne soirée Ely. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :