• Ecole buissonnière de Charles Cros

    Ecole buissonnière

     

    Ma pensée est une églantine
    Eclose trop tôt en avril,
    Moqueuse au moucheron subtil
    Ma pensée est une églantine ;
    Si parfois tremble son pistil
    Sa corolle s’ouvre mutine.
    Ma pensée est une églantine
    Eclose trop tôt en avril.

    Ma pensée est comme un chardon
    Piquant sous les fleurs violettes,
    Un peu rude au doux abandon
    Ma pensée est comme un chardon ;
    Tu viens le visiter, bourdon ?
    Ma fleur plaît à beaucoup de bêtes.
    Ma pensée est comme un chardon
    Piquant sous les fleurs violettes.

    Ma pensée est une insensée
    Qui s’égare dans les roseaux
    Aux chants des eaux et des oiseaux,
    Ma pensée est une insensée.
    Les roseaux font de verts réseaux,
    Lotus sans tige sur les eaux
    Ma pensée est une insensée
    Qui s’égare dans les roseaux.

    Ma pensée est l’âcre poison
    Qu’on boit à la dernière fête
    Couleur, parfum et trahison,
    Ma pensée est l’âcre poison,
    Fleur frêle, pourprée et coquette
    Qu’on trouve à l’arrière-saison
    Ma pensée est l’âcre poison
    Qu’on boit à la dernière fête.

    Ma pensée est un perce-neige
    Qui pousse et rit malgré le froid
    Sans souci d’heure ni d’endroit
    Ma pensée est un perce-neige.
    Si son terrain est bien étroit
    La feuille morte le protège,
    Ma pensée est un perce-neige
    Qui pousse et rit malgré le froid.

                                                        Charles Cros, Le collier de griffes

     

    Ecole buissonnière de Charles Cros

    « La Vie en Grand : découverte de la contrebasse et son répertoireCochlea »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Août à 06:58

    Un beau poème et une jolie photo d'Eglantine....

    Très bonne journée et gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :