• Au bout de la rue

     

    Lorsque nous sommes obligées de rentrer seules la nuit, combien d’entre nous avons dû affronter des harcèlements des insultes, des incivilités… Lorsqu’un ou plusieurs hommes se mettent à vous suivre, vous interpelant, vous avez beau baisser le regard, ne pas répondre, accélérer, la peur se transforme vite en terreur. C’est le jeu de chat et de la souris. Cela m’est arrivé plus d’une fois, et cela est arrivé à la plupart des femmes. On craint tout et chaque personne que nous croisons. C’est épuisant, usant mais hélas récurrent. Ce court-métrage montre cette réalité, cette insécurité que nous ressentons face à des hommes qui n’en sont pas puisqu’ils ont besoin, pour prouver leur virilité, de terroriser des femmes.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=9W7EmM9Pg38

     

    Au bout de la rue

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Juin 2016 à 21:50

    Hélas c'est le quotidien de beaucoup de filles qui rentrent seule chez elle.

      • Samedi 4 Juin 2016 à 04:06

        Hélas. Il y a de nombreuses années, travaillant dans une cafétéria après mes cours, ça m'est arrivé plus d'une fois et l'angoisse était là à chaque fois. Marcher vite, la tête baissée, les épaules rentrées surout mettre une tenue la plus discrète possible et ne pas répondre, ne jamais répondre quoi qu'on nous dise.

    2
    Samedi 4 Juin 2016 à 20:38

    Bien triste quotidien de toutes les femmes qui rentrent seules chez elles...Triste d'en être toujours là !mad...Bon week-end quand même,bises

      • Samedi 4 Juin 2016 à 20:56

        Comment en être encore surprise quand on voit le compretement de cerains de nos dirigeants qui estiment que le droit de cuissage reste un droit.

        Bonne soirée à toi aussi Marialis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :