• Peut-on sauver de nouveau le cheval de Przewalski ? - Documentaire  animalier HD - YouTube

     

    Deux chevaux aux pattes rayées, les yeux placés haut, de longues oreilles et un cou robuste, qui s'ébattent et se relèvent. L'un d'eux est un étalon.
    Nous sommes au cœur du parc national de Hustai en Mongolie. Ces équidés aux traits primitifs sont les chevaux de Przewalski. Ce sont les derniers chevaux vraiment sauvages au monde. Il y a des dizaines de milliers d'années, ils figuraient dans les peintures rupestres préhistoriques. Dans les années 70, l'espèce a disparu de la nature. Dans les années 1990, le cheval de Przewalski a été réintroduit dans trois parcs naturels en Mongolie.
    Dans ces endroits reculés, les chevaux sont confrontés à des hivers rigoureux, à la prédation et à l'hybridation en raison de la proximité des chevaux domestiques. Et si la solution se trouvait dans un autre type de réintroduction ? Il y a dix ans, en France, dans la réserve des Monts d'Azur, les chevaux ont été réintroduits avec les bisons et les cerfs. Le projet est basé sur les interactions entre ces anciennes espèces européennes et considère le bien-être du cheval de Przewalski comme faisant partie d'un écosystème à part entière.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=d-Z5DhlT8YQ

    Pin It

    3 commentaires
  • Vous ne savez pas à quoi ressemble le monde vivant (mais personne en fait) - DBY #75

     

    La nature est riche en biodiversité.  Nous sommes des vertébrés, or les vertébrés ne sont qu'une infime partie de la vie que compte cette planète 

    Dirty biology nous présente les espèces vivantes les plus farfelues, les plus bizarres, les plus inattendues sur la  biosphère.  

    La science fiction a beaucoup à apprendre de ses espèces surprenantes 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=jBWsi_ccz2E

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Colocataires sauvages #2 : Araignées, n'ayez plus peur !

     

    Focus sur les araignées. Petites ou grosses, la moitié des Français a peur des araignées et environ 5% d'entre nous en ont même la phobie . Elles piquent, elles sont dangereuses… leur image est entachée d’idées fausses qui occultent leur rôle indispensable dans l’équilibre des écosystèmes. Il est grand temps d’apprendre à mieux les connaître et d’accepter de cohabiter avec elles !

    Avec le soutien de l'OFB, la LPO a réalisé ces vidéos pour sensibiliser le public à mieux cohabiter avec la nature de proximité ! Mathieu, le naturaliste barbu de la LPO Aquitaine, partage ses conseils pratiques pour apprendre à re(connaitre) la faune sauvage autour de chez vous et mieux la protéger.

    Et si vous souhaitez aller plus loin, parcourez nos fiches conseils en ligne https://you.lpo.fr/9f9en

     

    https://www.youtube.com/watch?v=9uZ4NXWPf-8

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Animaux médecins : comment font-ils pour se soigner ? Michael Huffman et ses incroyables découvertes

    Nous savons que les animaux utilisent des outils, font preuve d’empathie, ont conscience de la mort de leur congénère, ont une mémoire des événements, savent rire…

    Dans le documentaire qui suit, nous allons découvrir que les animaux savent aussi se soigner pour lutter contre les douleurs et les maladies. Ils savent utiliser ce que la nature met à leur disposition pour aller mieux ou en matière préventive.

    « Où commence l’humanité, où finit l’animalité ? ».

    Mais l’automédication ne concerne pas seulement les primates, ni même les mammifères, mais aussi les oiseaux, les insectes…

    IL n’y a que 25 ans qu’on s’est rendu compte de cette capacité et c’est le primatologue américain Michael Huffman qui a découvert cela chez les chimpanzés. La passion aidant, cette étude est devenue le travail de toute une vie. Une nouvelle science est née : la zoopharmacognosie, ou l'étude de la pharmacopée animale.

    Un documentaire passionnant et fascinant.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=b2QOJ7F3cYI

    Pin It

    7 commentaires
  • Ornithorynque images libres de droit, photos de Ornithorynque |  Depositphotos

     

    Animal si étrange avec son bec et ses pattes de canard, sa queue plate, son pelage bioluminescent, son lait avec une étrange protéine antibactérienne, sa reproduction par ponte d'oeufs et son éperon vénimeux qui lui sert à dissuader les prédateurs, que les naturalistes du XIXè siècle ont cru à un canular.  L'ornithorynque ne vit qu'en Tasmanie et dans l'Est de l'Australie. 

    Allons à la découverte de cet étrange animal si mignon. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=BHc4sA3k8pA

     

    https://www.youtube.com/watch?v=1sZHStK2w8I

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique