• A ma chatte de Louis DUPLAIN (poète ouvrier horloger comtois)

    Quelle reine, ma chatte, ou quelle impératrice

    Sous le manteau du sacre aux plis semés d'hermine, 

    A plus noble maintien, a plus hautaine mine

    Que vous, ma compagnonne et collaboratrice ? 

    Vos yeux où les splendeurs de ciel se réfléchissent

    Iront dorer les vers que mon cœur destine, 

    comme au déclin de mars, dissipant la bruine,

    Les rayons du soleil sous les taillis se glissent.

    Vous ne partagez pas, et vous êtes jalouse

    Du voisin, de l'ami, du chien et de l'épouse : 

    Le soir, quand à l'étude un instant je me livre, 

    Votre séant s'installe aussitôt sur mon livre,

    Et vos regards dardés sur les miens semblent dire : 

    "L'amitié d'une chatte à l'homme doit suffire."

     

    A ma chatte de Louis DUPLAIN (poète ouvrier horloger comtois)

    « Yves Pires sculpteur After the rain »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Janvier 2021 à 07:22

    Un beau poème... et une très belle photo d'un joli chat parmi les fleurs !

    Très bon dimanche et gros bisous

    2
    Dimanche 31 Janvier 2021 à 07:32

    Joli poème.

    Bon dimanche Brigitte.

    Christian

    3
    Lundi 1er Février 2021 à 11:03
    Le chat et le poète, souvent une relation exclusive, un brin de jalousie lorsque son maître écrit.
    Belle journée malgré tout ce gris
    4
    Lundi 15 Février 2021 à 21:27

    Belle dédicace a la chatte bien aimée, dure quant nos félins disparaissent. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :