• pas de planète de rechange

    « L'homme ne croit pas à l'apocalypse qu'il fabrique. Et pourtant nous avançons déjà vers le désastre. »

    Au moment où se déroule la COP21, il est bon de parler d’un homme pour qui la protection de la planète, des humains a été un combat de toute une vie. René Dumont, agronome de la faim et pionnier de l’écologie, a lutté toute sa vie pour un monde plus juste. Il a été le premier candidat écologiste aux présidentielles en France, c’était en 1974. Dans ce film, alors qu’il est âgé de 95 ans, il nous parle des combats qu’il a menés tout au  long de sa vie. Il a été un indigné en lutte contre les injustices, les guerres, les inégalités, la maltraitance de la planète. Au cours de ce XXème siècle qu’il a traversé, il a eu bien des actions politiques et militantes à mener. Il n’a jamais cessé de le faire tout en appelant la communauté internationale à la désobéissance civile. Il aura été un visionnaire. Il a annoncé l’explosion des prix de l’essence, annonçant combien l’eau deviendra rare, comment le monde s’affamera, il a prévu la mondialisation et ses effets pervers, mais aussi l’explosion démographique, le productivisme acharné, la pollution, le pillage des ressources dans les pays pauvres par les plus riches, la malnutrition, la corruption… Dans ses colères mémorables, il a tenté de convaincre l’humanité de cesser de faire les moutons, de prendre conscience de toutes les inégalités, des crimes contre l’humanité au nom d’un système économique cannibale, d’accepter notre part de responsabilité et lutter contre.  Ces objectifs restent, hélas, d’actualité car tout continue comme si de rien n’était.

    Il est bon de se rafraîchir la mémoire en écoutant cet humaniste afin de reprendre le flambeau et de se battre comme jamais contre tous ces systèmes esclavagistes et avilissants qui dirigent le monde. Nous ne pouvons plus penser en matière de placements financiers, en matière d’économie. L’heure est grave, nous sommes à l’extrême limite d’une implosion qui sera terrible.

    Nous ne pouvons plus, non plus, attendre sur les gouvernants pour résoudre les injustices, la pollution. A nous de devenir des acteurs de notre propre révolution. Un travail individuel que l’on peut faire collectivement. L’union de toutes les bonnes volontés allant dans le même sens, peut nous sauver d’un effondrement de la planète.

    L'homme au pull rouge, comme on l’appelait, était un visionnaire. Il a passé sa vie à alerter, à dénoncer. Il a fait sa part, à nous de prendre le relai.

     

    René Dumont : l'homme-siècle par Richard D. Lavoie, Office national du film du Canada 

     

    Source : https://www.onf.ca/film/rene_dumont_lhomme-siecle#temp-share-panel

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lorsqu’une charmante barmaid trouble un desperado et un joueur qui pour les beaux yeux de la belle ne cessent de s’affronter tout en avalant de nombreux verres de mezcal. Mais cette jeune femme est-elle ce qu’elle semble être ?

    Réalisateurs : Arthur BODART, Valérian DAUNIS, Thibaut FOURNIE, Lionel LERICHE, Félix PIRRITANO, Karen SEGHETTO

    Musique : Clément BELIO, Jordan SERY, Loïc TOURNIER, Ecole MAI Nancy

    Son : José Vicente – Studio des aviateurs

    https://www.youtube.com/watch?v=3Ad6floB6js&feature=em-subs_digest-g

     


    votre commentaire
  •  

     

    Hé ! Bonjour Monsieur l’hiver!

    Ça faisait longtemps ….!

    Bienvenue sur notre terre,

    Magicien tout blanc.

     

    449222floconneigebleunoelbandeau11205.gif

     

    Les montagnes t’espéraient,

    Les sapins pleuraient

    Les marmottes s’indignaient

    Reviendra-t-il jamais?

     

    449222floconneigebleunoelbandeau11205.gif

     

    Mes patins s’ennuyaient

    Mes petits skis aussi

    On était tous inquiets

    Reviendra-t-il ?

     

    449222floconneigebleunoelbandeau11205.gif

     

     Hé! Bonjour monsieur l’hiver!

    Ça faisait longtemps….

    Bienvenue sur notre terre

    Magicien tout blanc.

     

                                                   Patrick Bousquet

     

    Sans titre 32
    Pin It

    4 commentaires
  •  

    656582SocrateJsusBouddha.jpg Un livre de philosophie qui traite de trois maîtres de pensées. Hors du contexte religieux, Frédéric Lenoir analyse la vie, la personnalité, le message de ces trois illustres orateurs qui chacun faisait preuve d’un grand humanisme. Leurs paroles ont traversé les siècles et sont arrivées jusqu’à nous.  La compassion, l’amour, la paix, la recherche de la vérité, le but à atteindre : l’immortalité de l’âme, de l’être. Ils nous ont laissé une voie à suivre, une voie qui pourrait bien apporter une réponse à la question qui nous taraude tous un jour ou l’autre, celle du sens de la vie.  Une voie si éloignée de notre vie contemporaine axée sur la culture de l’ego, du matérialisme, l’indifférence. Ces trois maîtres, tellement exigeants envers eux-mêmes, ont su amener leurs disciples à eux par leur bienveillance. Comme le disait Socrate à son sujet, ils ont été tous les 3 des accoucheurs des pensées humanistes, pleins de bienveillance et ils nous ont donné les outils pour faire un travail sur nous-mêmes.

    Souvent, trop souvent, les ouvrages de philosophie ne sont pas à la portée de tous. Mais Frédéric Lenoir a une écriture aisée à lire et s’exprime de façon à toucher le plus grand nombre. La philosophie ne devrait pas être destinée à une élite, elle se doit d’être partagée par tous. Et c’est le cas dans cet ouvrage que j’ai beaucoup aimé et qui est sujet à la réflexion personnelle.

    Pin It

    2 commentaires
  • gif araignée

     

    Lorsque nous détruisons une toile d’araignée, avons-nous conscience du travail que ça représente pour l’araignée. Voici une courte vidéo vous expliquant de façon détaillée comment elle s’y prend. C’est un travail de titan proportionnellement à la taille de l’animal. Il n’y a pas, elle est plus forte qu’un ingénieur wink

     

    https://www.youtube.com/watch?v=tMkFWP0Cvjk

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires